Pages

mardi 31 janvier 2017

L'amie Prodigieuse

L'Amie prodigieuse



Auteur Elena FERRANTE
Editeur : GALLIMARD
Collection : Du Monde Entier
Pages : 389
Prix : 26,50€
Date de Publication : 30/10/2014



Pour vous le procurer










Synopsis :
Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l'école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l'envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s'entraident ou s'en prennent l'une à l'autre. Leurs chemins parfois se croisent et d'autres fois s'écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l'adolescence, à l'aube de l'âge adulte, non sans ruptures ni souffrances.
Formidable voyage dans Naples et dans l'Italie du boom économique, L'amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu'Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu'au plus profond de leur âme.



 ☃☃☃☃☃


Mon Avis :


"C'était une vieille crainte, une crainte qui ne m'était jamais passée : la peur qu'en ratant des fragments de sa vie, la mienne ne perde en intensité et en importance."

Alors ce livre... J'en attendais beaucoup. Outre le mystère, apparemment résolu, sur qui est Elena FERRANTE, c'était le buzz autour de cette saga qui m'intriguait. Cette histoire d'amitié dans une Italie qui devait vivre un bouleversement économique me faisait penser à "D'Acier" de Sylvia AVALLONE que j'avais adoré. Malheureusement, avec "L'Amie Prodigieuse", je suis plus que mitigée.

Comme le prouve la citation ci-dessus il est évident que l'auteure a un véritable talent d'écriture. Ceci dit, j'ai trouvé qu'il y avait quelques fois des longueurs ou même que quelques fois même un sentiment de déjà vu pour certains passages.
 
En outre, je n'ai pas vraiment développé d'attachement pour ces deux jeunes filles. Je n'avais pas spécialement d'empathie pour elles. En réalité, je me suis sentie simple spectatrice pendant ce roman et jamais vraiment impliquée.
 
Enfin, j'ai trouvé que la relation entre Elena et Lila est avant tout plutôt malsaine. Elena est surtout en admiration devant Lila et est toujours en attente de son approbation. Et en même temps, il y a une réelle compétition entre les deux, à savoir qui fera mieux que l'autre dans tous les domaines : scolarité, culture, amours, argent... Bref, cette vision-là de l'amitié n'est pas la mienne.

Le livre se termine par une sorte de "plot twist" qui pourrait donner envie de lire le deuxième tome, car ce livre-là n'est que le commencement d'une tétralogie italienne (4 tomes) dont les trois premiers tomes ont été traduits en français, mais pour moi cela n'a pas suffit à me convaincre de continuer. Ceci dit, au vu des très bons avis, n'hésitez pas à vous faire votre propre opinion.



14/20

Lettres du Père Noël

Lettres du Père Noël



Auteur J.R.R. TOLKIEN
Editeur : POCKET
Collection : -
Pages : 160
Prix : 8,40€
Date de Publication : 01/02/2013



Pour vous le procurer










Synopsis :
Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre - parfois deux prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l'ours Polaire.
Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l'homme en rouge et à la barbe blanche. de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d'un amoureux de Tolkien.



 ☃☃☃☃☃


Mon Avis :
Il semblerait que quoi que fasse TOLKIEN j'adore. 

J'ai lu ce livre juste avant Noël et c'était juste parfait. 
L'idée en elle-même d'abord est géniale : il écrit à ses enfants en se faisant passer pour le Père-Noël et instille donc une relation privilégiée entre eux et notre vieux barbu préféré. Il leur raconte sa vie pas si tranquille en Laponie où il cohabite avec un ours blanc et ses lutins bien sûr. Mais ils leur arrivent des tas de mésaventures dont TOLKIEN se sert pour expliquer pourquoi, pendant la période de la deuxième guerre mondiale, il ne peut pas apporter les cadeaux que les enfants ont commandés : par exemple une attaque de gobelins qui a détruit l'atelier ou une inondation parce qu'ours blanc a oublié de fermer le robinet de la baignoire et qu'il s'es endormi dans son bain. Bref, c'est absolument génial.

En plus, le livre, même en poche, est vraiment beau parce que TOLKIEN accompagnait ses lettres de dessins et certains ont été inclus dans l'édition. 

Pour conclure, l'idée est belle, le traitement aussi et c'est toujours un plaisir de lire TOLKIEN. J'ai vraiment adoré ce livre que j'ai hâte de lire à ma fille quand elle sera plus grande. En attendant, dès cette année, je vais certainement voler l'idée et écrire moi-même des lettres à ma fille en me faisant passer pour le Père-Noël.



18/20

lundi 30 janvier 2017

Gardiens des Cités Perdues, Tome 3 - Le Grand Brasier

Le Grand Brasier (gardiens des cités perdues, #3)



Auteur Shannon MESSENGER
Editeur : LUMEN
Collection : -
Pages : 597
Prix : 15,00€
Date de Publication : 05/11/2015



Pour vous le procurer










Synopsis :
Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…
Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre!



 ☃☃☃☃☃


Mon Avis :
Troisième tome d'une saga jeunesse que j'aime beaucoup. 

Comme les deux premiers tomes, celui-ci a été une très bonne lecture. Le très bon côté de cette saga c'est qu'il n'y a pas (pour l'instant) de tome moins bon que les autres.

Ici, et comme toujours je ne vais pas aller plus loin que ce que nous dévoile le synopsis au niveau de l’histoire en elle-même, l'action avance. Beaucoup de questions sont résolues, et de belle manière, mais elles en entraînent de nouvelles. Il reste encore 4 tomes à cette saga, ceci explique cela.
Le monde de Sophie est remis en question, il évolue et devient plus dense. Le mode de vie, les idées, les certitudes de nos personnages volent en éclat au vue des révélations et découvertes faites dans ce tome. Les cartes sont redistribuées et cela annonce un tome 4 des plus intéressants.

En bref, une bonne saga jeunesse que je retrouve toujours avec plaisir sans être un coup de cœur pour moi.



16/20

vendredi 27 janvier 2017

La Clé Noire - Le Joyau, Tome 3


Aucun texte alternatif disponible.



Auteur Amy EWING
Éditeur : ROBERT LAFFONT
Collection : R.
Pages :  396 pages
Prix : 17,90€
Date de Publication : 24/11/2016













Synopsis :
Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire vivent sous le joug de la noblesse du Joyau pour satisfaire leurs moindres caprices. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s'apprête à lancer l'offensive pour renverser les dirigeants cruels et corrompus. Violet a conscience du rôle crucial qu'elle a à jouer dans cette révolte.

 ☃☃☃☃☃

Mon Avis :
Difficile de parler d'un tome 3 sans faire référence à ce qu'il s'est passé dans les tomes précédents mais essayons.

L'idée générale est que j'ai moins apprécié ce dernier tome car j'ai trouvé que l'auteure tombait dans la facilité.
En effet, les thèmes abordés et le monde créé étaient particulièrement novateurs et de fait intéressants. Mais ici, j'ai eu un peu l'impression qu'ils étaient oubliés, ou du moins un peu perdus au milieu des différentes histoires d'amour, d'amitiés, de famille. Dommage car il y avait sans doute encore beaucoup à faire avec ces idées de mères porteuses et prostitution masculine. 

Ceci dit, j'ai eu un réel plaisir à retrouver ces personnages, surtout Garnett et Raven. Ces deux-là restent fidèles à ceux qu'ils étaient dans les deux premiers tomes, c'est-à-dire drôles et avec une sacrée force de caractère. Ash présente l'évolution la plus intéressante : il était jusque-là plutôt passif, que ce soit dans sa relation avec Violet que dans son implication dans la rébellion, mais dans ce tome il choisit de prendre son destin en main. Chose que Violet ne comprend absolument pas ce qui m'a un peu agacée : je l'ai trouvé très auto-centrée et peu ouverte à ce que son compagnon peut ressentir. 

En bref, même si la résolution de cette histoire m'a parue plutôt facile et classique, "Le Joyau" reste tout de même une très bonne saga Young-Adult.



15/20

jeudi 26 janvier 2017

TAG PKJ - Bye 2016

J'ai lu 111 livres en 2016. Dans l'ensemble mon année livresque a été plutôt bonne.
Voici un TAG qui permettra d'en faire un résumé plutôt fidèle.
La plupart des livres cités ici ont été chroniqués.


1) Vos trois lectures préférées de l'année.
Dans l'ordre de préférence: 

Écoutez nos défaites
           Le chant du rossignol            Le Livre des Baltimore



2) Vos trois plus grandes déceptions.

Miss Peregrine, T03 : La bibliothèque des âmes
     Glass Sword (Red Queen, #2)             Le Mystère Henri Pick


3) Le meilleur roman PKJ lu cette année.

Winter (Les Chroniques Lunaires, #4)


4) Votre livre préféré dans un genre qui n'est pas votre préféré.
Je ne lis quasiment jamais de témoignage mais celui-ci m'a forcément bouleversée.

Vous n'aurez pas ma haine


5) Le meilleur nouvel auteur lu.
Gaël Faye

6) Le premier roman lu en 2016.

Le Royaume des larmes (De braises et de ronces, #3)


7) Le dernier roman lu en 2016.

The Assassin's Blade (Throne of Glass, #0.1-0.5)


8) La meilleure série livresque.

Shadow and Bone (The Grisha, #1)
      Siege and Storm (The Grisha, #2)         Ruin and Rising (The Grisha, #3)


9) La meilleure adaptation cinématographique/en série.

Résultat de recherche d'images pour "fantastic beasts"                                         Fantastic beasts and where to find them


10) Le meilleur souvenir livresque.
Ma rencontre avec R.J. ELLORY qui un de mes auteurs de thrillers préférés, si ce n'est mon préféré. Et en plus il est incroyablement cool et accessible.

11) Le livre dont tout le monde a parlé (que vous l'ayez lu ou non).

29056083


12) Le livre que vous avez le plus conseillé.
Forcément le livre de mon année 2016 qui est peut-être le meilleur Laurent Gaudé que j'ai pu lire et ce n'est pas peu dire.

Écoutez nos défaites


13) Le livre avec la plus belle couverture.

Harry Potter et la Chambre des Secrets : Rowling, J. K.
 

14) L'auteur le plus lu.
J.K ROWLING avec 4 livres.

15) Le livre que vous attendez le plus en 2017.
J'attendais "Les Furies" de Lauren GROFF et "No Home" de Yaa Gyasi qui sont sortis en janvier. Sinon j'espère un nouveau livre de Justine Lévy. Et j'attends pas mal de sortie en anglais.

mardi 17 janvier 2017

Hortense

Hortense



Auteur Jacques EXPERT
Éditeur : SONATINE
Collection : -
Pages :  318 pages
Prix : 20€
Date de Publication : 09/06/2016











Synopsis :
1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Celle-ci lui permet d'oublier les rapports difficiles qu'elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. " Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. "
2016 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s'est jamais remise de la disparition d'Hortense. Fonctionnaire au ministère de l'Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu'au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c'est sa fille, c'est Hortense. Elle la suit, l'observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d'en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l'objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?
Avec ce nouveau roman, inspiré d'une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d'une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu'à un dénouement complètement imprévisible.



 ☃☃☃☃☃

Mon Avis :


"Je ne veux pas penser à toutes ces années passées à la chercher et à l'attendre. Je ne veux surtout pas m'avouer que j'avais perdu tout espoir. Elle est oubliée la femme sans âge, anonyme, l'ombre que j'étais devenue. Je revis."

Ce livre-là, face aux nombreuses éloges et au fait que ma fille a 3 ans comme la petite Hortense enlevée par son père, j'en attendais énormément. Peut-être trop. Car au bout du compte, je n'ai pas ressenti ce maelström d'émotions auquel je m'attendais.

Là où le bât blesse surtout c'est que je n'ai eu aucune empathie pour les personnages. Que ce soit pour Sophie ou Hortense/Emmanuelle. Encore aujourd'hui (j'ai lu ce livre début décembre) je ne sais pas trop pourquoi. Tout semblait pourtant en place pour que je m'identifie un minimum à ces femmes.

Il est possible que le fait que j'ai relevé certaines incohérences ait joué. En effet, j'ai trouvé que cette petite Hortense, qui est sensée ne pas avoir trois ans lorsqu'elle est enlevée, n'agissait pas et ne parlait pas comme une petite fille de son âge. Elle m'a parue avoir des réactions et des propos d'une enfant beaucoup plus grande. Et cela m'a gênée. 


 "On ne donne jamais assez d'amour à son enfant."

Malgré tout, je ne peux nier que la fin est totalement surprenante et j'ai trouvé que le choix de l'auteur de tout révéler dans la dernière phrase et nous laisser nous débrouiller avec ce retournement était pertinent et intelligent, et rajouter à notre sentiment de choc.

Ce thriller est idéal pour les personnes qui n'en lisent pas souvent car ils seront surpris à coup sûr.



15/20

Un Noël à New-York

Un Noël à New York (Grands détectives)


Auteur Anne PERRY
Éditeur : 10/18
Collection : -
Pages :  158 pages
Prix : 11€
Date de Publication : 03/11/2016











Synopsis :
La fille de Thomas Pitt, Jemima, est l'héroïne de ce nouveau mystère de Noël dans le New York de 1904.

Jemina Pitt, la fille du célèbre directeur de la Special Branch, a 23 ans durant l'hiver 1904. Elle décide d'accompagner sa jeune amie Delphinia Cardew à New York, sur le point de se marier avec l'aristocrate Brent Albright. Dans la haute société new-yorkaise, ce mariage est une grande affaire qui liera deux familles prodigieusement riches. Mais Jemina détecte une ombre mystérieuse planant sur la célébration. Maria, la mère de Delphinia, est absente de la fête et les Albright refusent de mentionner son nom. Et quand le frère du marié demande à Jemina de l'aider à retrouver Maria afin de prévenir un scandale, elle n'hésite pas à se lancer dans une enquête aussi inattendue que périlleuse.

De Hell's Kitchen à Central Park, Jemina devra trouver son chemin à travers les rues enneigées de New York, sans se douter qu'un danger mortel la menace.



 ☃☃☃☃☃

Mon Avis :
J'ai lu les trois premiers tomes de la saga "Charlotte et Thomas Pitt" (qui compte à ce jour 31 volumes !) de la même auteure et j'aime beaucoup.

Ici, nous suivons donc leur fille Jemina qui va vivre sa propre aventure policière avec ce dernier opus des "Histoires de Noël" qu'Anne Perry nous livre tous les ans à cette période de l'année.

C'est un court roman que nous offre l'auteure et comme pratiquement à chaque fois dans ces cas-là en ce qui me concerne, il me manque du développement : dans les personnages, dans les lieux, dans l'action. De plus, puisqu'il s'agit d'une enquête policière, tout est résolu bien trop vite à mon goût. Mais cela est simplement dû au format du roman court qui me convient rarement.

Malgré tout, j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume d'Anne Perry et de découvrir la petite Jemina qui a bien grandi. Avec les quelques informations que nous accordent l'auteure à son sujet, j'ai trouvé que cette jeune fille ressemblait beaucoup à sa mère du fait de son indépendance, son féminisme précoce pour son temps et son intelligence.

L'enquête en elle-même malgré sa résolution rapide m'a bien intéressée et est plutôt bien ficelée. Pour ceux qui ne lisent pas forcément beaucoup de policier, je pense que cette courte histoire peut être idéale. Quand je lis un livre d'Anne Perry je ne peux m'empêcher de penser à Agatha Christie de par l'atmosphère dégagée de ces textes.

En bref, un bon livre de Noël à la couverture magnifique.



14/20

vendredi 13 janvier 2017

Siege and Storm - Grisha Book 2

Siege and Storm (The Grisha, #2)



Auteur Leigh BARDUGO
Editeur : HENRY HOLT & Company
Collection : -
Pages : 435 pages
Prix : 12,50€
Date de Publication : 04/06/2013









Synopsis V.O. :
Darkness never dies.

Hunted across the True Sea, haunted by the lives she took on the Fold, Alina must try to make a life with Mal in an unfamiliar land. She finds starting new is not easy while keeping her identity as the Sun Summoner a secret. She can’t outrun her past or her destiny for long.
The Darkling has emerged from the Shadow Fold with a terrifying new power and a dangerous plan that will test the very boundaries of the natural world. With the help of a notorious privateer, Alina returns to the country she abandoned, determined to fight the forces gathering against Ravka. But as her power grows, Alina slips deeper into the Darkling’s game of forbidden magic, and farther away from Mal. Somehow, she will have to choose between her country, her power, and the love she always thought would guide her--or risk losing everything to the oncoming storm.




☃☃☃☃☃


Pour vous rafraîchir la mémoire




Mon Avis :
Cet été "Shadow and Bone" avait été un énorme coup de cœur. Aussi je plaçais de grands espoirs dans ce deuxième tome et je croisais les doigts pour ne pas subir la malédiction des tomes intermédiaires d'une trilogie. 
Résultat, si je n'ai pas eu de coup de cœur pour cet opus, je l'ai quand même beaucoup aimé et il a plus que rempli son job.

Alina et Mal sont contraints de fuir Ravka et Le Darkling et embarquent sur un bateau pour tenter d'avoir une nouvelle vie loin des complots et des drames de la vie à la Cour. 

L'intrigue, aux rebonds incessants, est beaucoup plus sombre et complexe que dans le premier tome. En effet, si Alina reste le personnage central, de nombreux personnages aux ramifications multiples font leur apparition et donnent un tout autre volume à l'histoire. 
Par ailleurs, la relation entre Mal et Alina se complexifie car ils ne partagent pas forcément les mêmes points de vue et manières d'agir. 
Quant au Darkling, il reste fidèle à lui-même. C'est-à-dire que je le trouve exécrable tellement il est vicieux et avide de pouvoirs.

En conclusion, cette trilogie et Leigh Bardugo sont en passe de devenir des incontournables pour moi. D'ailleurs, je devrais lire le dernier tome dans les jours à venir afin d'enchaîner avec la duologie "Six of Crows" qui m'attend sagement dans ma PAL.

En revanche, et c'est bien dommage, ce titre n'est pas traduit en français...



17/20

Encoh - La Voie des Oracles, Tome 2

Enoch (La Voie des Oracles, #2)


Auteur Estelle FAYE
Editeur : SCRINEO
Collection : -
Pages :  332 pages
Prix : 16,90€
Date de Publication : 28/05/2015



Synopsis :
Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares…
Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer.
Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre…. Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…





☃☃☃☃☃




Mon Avis :

"Puis les flots se calmèrent, les nuages s'écartèrent, un jour doré frôla le turquoise des eaux. La mer se rétrécit en un détroit, surplombé par une ville immense, splendide, comme auréolée de soleil. La vision amena Thya dans ses rues populeuses, sur ses quais bondés de marchandises et de couleurs fortes, de vives lumières, dans un hippodrome où criaient des foules exaltées, sur des forums et dans des palais ornés de mosaïques d'or, d'œuvres d'art venues des quatre coins du monde. Dans les ateliers on travaillait la soie et les pierres précieuses. Les habitants portaient des vêtements amples et chamarrés au col brodé d'argent et d'or, des chlamydes — des manteaux courts d'origine grecque, retenus sur une épaule par des broches bijoux. Les hommes arboraient de fins colliers de barbe et les femmes des diadèmes dans les cheveux. La ville évoquait, par ses bâtiments, par sa structure, les traditionnelles urbs romaines, mais elle était cent fois plus prospère, plus riche, plus belle. Plus neuve aussi, beaucoup plus neuve, comme si pour l'essentiel elle avait été construite depuis moins d'un siècle. C'était comme un fantasme devenu une réalité tangible, un palais des mirages transformé en cité des hommes, le rêve incarné d'un Empereur bien plus fortuné qu'Honorius à Rome."

On s'y croirait n'est-ce-pas?
Quel plaisir de retrouver cette plume, si belle et immersive.  Tout comme pour "Thya", c'est vraiment ce que je retiendrai de cette lecture.

Pour l'histoire en elle-même, l'intrigue qui paraissait un peu complexe dans le premier tome s'éclaircit. Beaucoup de clés ne sont dévoilées. Aussi, on prend un réel plaisir à découvrir les événements de ce deuxième opus.

De plus, et ce pour mon grand plaisir, le côté mythologique et fantastique de l'univers est ici beaucoup plus présent. Et c'est un régal de suivre nos héros qui côtoient multitude d'êtres de l'imaginaire et autres Dieux de l'Antiquité.
Cet aspect-là du roman est aussi ce qui me plaît beaucoup car c'est un mélange audacieux et surtout parfaitement maîtrisé par l'auteure.

Concernant, nos trois héros, Thya, Enoch et Aylus, ils restent fidèles à ce qu'ils étaient dans le premier tome. Malgré tout, ils évoluent bien sûr et selon moi c'est Enoch qui change le plus. Il prend de l'épaisseur et son rôle dans l'histoire en générale et dans l'histoire de Thya en particulier devient essentiel. 

Pour terminer, je suis ravie d'avoir découvert ce deuxième tome qui ne souffre d'aucunes des lacunes que l'on retrouve souvent dans le tome du milieu d'une trilogie. 



15/20

Crown of Midnight - Throne of Glass #2

Crown of Midnight (Throne of Glass, #2)


Auteur Sarah J. MAAS
Editeur : Bloomsbury USA
Collection : -
Pages :  418 pages
Prix : 19,16€
Date de Publication : 27/08/2013











Synopsis V.O. :
From the throne of glass rules a king with a fist of iron and a soul as black as pitch. Assassin Celaena Sardothien won a brutal contest to become his Champion. Yet Celaena is far from loyal to the crown. She hides her secret vigilantly; she knows that the man she serves is bent on evil.
Keeping up the deadly charade becomes increasingly difficult when Celaena realizes she is not the only one seeking justice. As she tries to untangle the mysteries buried deep within the glass castle, her closest relationships suffer. It seems no one is above questioning her allegiances—not the Crown Prince Dorian; not Chaol, the Captain of the Guard; not even her best friend, Nehemia, a foreign princess with a rebel heart.
Then one terrible night, the secrets they have all been keeping lead to an unspeakable tragedy. As Celaena's world shatters, she will be forced to give up the very thing most precious to her and decide once and for all where her true loyalties lie... and whom she is ultimately willing to fight for.


Synopsis V.F. :
Après un an d’emprisonnement dans les mines de sel, Keleana a gagné sa liberté en devenant l’assassineuse attitrée du roi. Pourtant, Keleana est loin d’être dévouée à la couronne… Et jouer le jeu du simulacre est d’autant plus difficile que les ordres du roi l’obligent à menacer ceux qu’elle voudrait protéger. Les forces obscures qui menacent l’équilibre du monde, cependant, l’obligeront à faire un choix, au péril de sa vie…


 ☃☃☃☃☃

Mon Avis :
Dans ma chronique du premier tome en juin, je terminais en disant que je souhaitais lire la suite en août. Au final, j'ai lu ce deuxième tome en novembre. 
Malgré ce laps de temps assez long entre les deux, je n'ai eu aucun problème pour me replacer dans cette histoire et dans cet univers que j'avais tant aimé dans "Throne of Glass".

Je ne vais pas vous raconter où en sont les choses au début de ce deuxième opus pour ne pas "divulgâcher" le début de cette saga pour ceux qui ne l'ont pas lu.

Cependant, une chose que je peux vous dire c'est que l'évolution des personnages est d'ores et déjà tout à fait satisfaisante en sachant qu'il reste encore 5 tomes à cette saga par la suite.
Celaena est toujours aussi forte, physiquement et moralement, mais grâce à ses relations avec Dorian et Chaol notamment, elle apparaît aussi plus fragile. Simplement, car elle s'autorise à s'attacher aux autres. De fait, cela lui permet d'acquérir de l'empathie pour les autres, et même de l'amour pour certains.

Enfin, tout comme dans le premier tome, l'action, les rebondissements et autres retournements de situations s'enchaînent à une vitesse folle et nous laisse haletants lorsque le point final est posé.

Cette série est surprenante et totalement addictive. Vraiment une découverte à faire.



17/20