Pages

mercredi 30 mars 2016

Gardiens des Cités Perdues, Tome 1

Gardiens des Cités Perdues (Gardiens des Cités perdues, #1)



Auteur : Shannon MESSENGER
Editeur : LUMEN
Collection : -
Pages : 510
Prix : 15,00€
Date de Publication : 15/05/2014


Pour vous le procurer







Synopsis :

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?
 
 
Mon Avis :
 
Après ma lecture précédente ( "Une Constellation de Phénomènes Vitaux" ) qui avait été dense et prenante émotionnellement, j'avais besoin d'une lecture rapide et facile. Rapide avec un livre de 510 pages ? Oui, car c'est un livre jeunesse que j'ai lu en deux jours. Et un très bon livre jeunesse de surcroit.
 
Nous suivons Sophie qui a 12 ans et qui va voir sa vie et ses repères totalement chamboulés le jour où on lui apprend qu'elle n'est pas humaine et que sa vie est ailleurs. De faux-airs de Harry Potter me direz-vous ? Hormis cet aspect-là il n'y a rien de similaire car Sophie n'est pas une sorcière et vit dans une famille qui l'aime profondément. Aussi la séparation inévitable est bien plus douloureuse pour notre jeune héroïne. Heureusement, elle est pleine de ressources et de capacités d'adaptation pour son jeune âge. Je ne vais pas en dévoiler plus sur l'intrigue, ni vous dire ce qu'est finalement Sophie, c'est bien mieux de le découvrir en lisant le livre.
 
Malgré tout, il faut souligner le monde foisonnant et la mythologie intéressante mis en place par l'auteur. Même si il y a beaucoup, presque trop, de choses à assimiler, surtout en sachant que c'est un ouvrage destinés aux enfants à partir de 12 ans. Il est incontestablement moins facile d'accès que le premier tome d'Harry Potter à mon avis, s'il faut vraiment les comparer. Car ici aussi nous entrons dans une saga d'au moins cinq tomes.

Concernant l'écriture, je précise que c'est ici le premier roman de Shannon MESSENGER et même si pendant une centaine de pages au début du roman j'ai ressenti quelques longueurs sa plume est vraiment fluide et adaptée pour les enfants car il y a beaucoup de dialogues.
 
Un bémol tout de même mais qui n'a rien à voir avec le contenu mais avec le support livre : j'ai trouvé pas mal de coquilles, du moins assez pour que je le remarque et que j'en parle ( chose que je ne fais jamais habituellement).
 
En conclusion, un très bon premier tome d'une saga qui présage de très bonnes choses pour la suite. Et je devrai lire le deuxième tome assez rapidement.
 
 
16/20
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire