Pages

lundi 25 janvier 2016

Anna and the French Kiss

 

Auteur : Stephanie PERKINS
Editeur : Speak
Collection : -
Pages : 372
Prix : 10,66€
 
Couverture Anna et le French Kiss

 

Synopsis :

Can Anna find love in the City of Light? Anna is happy in Atlanta. She has a loyal best friend and a crush on her co-worker at the movie theatre, who is just starting to return her affection. So she's less than thrilled when her father decides to send her to a boarding school in Paris for her senior year. But despite not speaking a word of French, Anna meets some cool new people, including the handsome Etienne St. Clair, who quickly becomes her best friend. Unfortunately, he's taken - and Anna might be, too. Will a year of romantic near-misses end with the French kiss she's been waiting for?Can Anna find love in the City of Light? Anna is happy in Atlanta. She has a loyal best friend and a crush on her co-worker at the movie theatre, who is just starting to return her affection. So she's less than thrilled when her father decides to send her to a boarding school in Paris for her senior year. But despite not speaking a word of French, Anna meets some cool new people, including the handsome Etieene St. Clair, who quickly becomes her best friend. Unfortunately, he's taken - and Anna might be, too. Will a year of romantic near-misses end with the French kiss she's been waiting for?Can Anna find love in the City of Light? Anna is happy in Atlanta. She has a loyal best friend and a crush on her co-worker at the movie theatre, who is just starting to return her affection. So she's less than thrilled when her father decides to send her to a boarding school in Paris for her senior year. But despite not speaking a word of French, Anna meets some cool new people, including the handsome Etieene St. Clair, who quickly becomes her best friend. Unfortunately, he's taken - and Anna might be, too. Will a year of romantic near-misses end with the French kiss she's been waiting for?

Mon avis :

J’avais ce livre dans ma PAL depuis l’été 2013, il était grand temps que je le lise. Maintenant que c’est chose faite je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt parce que c’était trop chou. C’est un de ces livres doudou qui vous fait vous sentir bien et qui vous fait chaud au cœur.

La première chose à dire sur ce livre est que le niveau d’anglais est vraiment très accessible, il est parfait pour une première lecture en VO.

Nous suivons donc Anna qui débarque à Paris pour une année scolaire. Elle intègre rapidement un groupe d’amis (Meredith, Rashmi, Josh et Etienne) et devient vite très proche d’Etienne. Tous ces personnages sont vraiment très attachants, hormis peut-être Meredith que j’ai trouvée moins développée que les autres et en conséquence un peu plus difficile à cerner.

 Par ailleurs, Paris elle-même est un personnage à part entière de cette histoire. Elle y joue un rôle important et la voir à travers « l’objectif » d’une jeune américaine avec ces clichés et ce romantisme attendus était vraiment jouissif. J’aime Paris, et cette vision-là m’a donnée envie d’y retourner et plus particulièrement dans le quartier latin, voir Notre-Dame et arpenter les rayons de Shakespeare et Company.

Pour ce qui est de la romance, j’ai aimé le fait que ni Anna ni Etienne ne soient ravagés par un passé douloureux comme on le voit trop souvent selon moi dans les romances Young Adult ou New Adult. C’est une histoire toute simple, avec ses joies et ses difficultés, que tout un chacun peut vivre dans sa vie. Enfin, nos héros grandissent et mûrissent durant ces neuf mois où nous les suivons et c’est aussi très appréciable.

« The more who you are, and what you want, the less you let things upset you. »

Enfin, si la romance est au centre de l’histoire, l’auteur aborde également les thèmes de l’amitié bien sûr, la famille et surtout la culture (que ce soit la littérature avec de nombreux romans cités, le cinéma, l’histoire, la musique et même le dessin). Et le tout est totalement addictif grâce à une écriture facile, fluide et pleine d’humour.

« I mean really, who sends their kid to boarding school? It’s so Hogwarts. Only mine doesn’t have cute boy wizards or magic candy or flying lessons. »

En bref, j’ai adore ma lecture et je lirai Lola et Isla sans hésiter, d’autant qu’ils sont le plus souvent considérés comme encore meilleurs.

 

16/20




 

 

2 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL aussi, mais je le garde comme lecture d'été parce les romances girly choubidoubidou, c'est sans aucun doute associé aux vacances. Bon, j'admets que je dois le lire depuis l'été 2014, puis je l'ai reporté à l'été 2015 mais ce sera probablement pour l'été 2016. Si, si. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le bon terme : c'est vraiment choubidoubidou ;-)
      Je lirai sans doute LOLA cet été.

      Supprimer